ASF : prenons du recul !

Hello !

Pour conclure je vous propose de détailler maintenant les problématiques que nous avons résolus grâce à notre architecture.

6 2 - ASF : prenons du recul !

Au niveau du projet et du code .Net

  • Projet Visual Studio correctement découpé : « separation of concerns »
  • Temps d’exécution des builds bien plus rapide.
  • Montée en compétence plus rapide sur les projets
  • Moins de couplage entre les composants.

Au niveau de l’application

  • En cas de modification, on doit tester un service.
  • Déploiements plus facile et plus fréquent puisqu’ils sont réalisés sur un périmètre restreint
  • La mise à l’échelle est plus simple puisqu’il est facile grâce à ASF de provisionner une nouvelle instance de microservice.

Reprenons notre analyse FURPSE pour détailler les avantages de notre architecture :

7 - ASF : prenons du recul !

  • Fiabilité : Notre application est beaucoup plus légère, et la couche de services est résiliente grâce à l’autoscaling Azure Service Fabric.
  • Performance : Les temps de réponse sont équivalent mais la charge de calcul est répartis entre service dans le Cloud.
  • Maintenabilité : Le code est correctement découpé, il est donc bien plus facile à tester et debugger.
  • Evolutivité : En cas d’évolution sur un service, on doit redéployer ce service et non plus toute l’application. On peux effectuer une migration techniques / technologiques de façon plus simple sur un contexte réduit.

Nous avons donc répondu aux problématiques de notre existant et rendus notre application facilement déployable, testable, maintenable, évolutive et tolérante aux pannes.

15 1024x525 - ASF : prenons du recul !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.