Les Virtual Nodes AKS

Azure Kubernetes Service (AKS) propose une fonctionnalité très sympa : les virtual nodes. Ils permettent aux utilisateurs de mettre à l’échelle rapidement leurs applications à l’aide de conteneurs s’exécutant en mode Serverless grâce aux Azure Container Instances.

Les nœuds virtuels assurent un provisionnement rapide des pods et sont facturés à la seconde d’exécution. Ce mode de déploiement est à envisager pour l’exécution d’une application périodiquement tel qu’un traitement batch.

4 1 - Les Virtual Nodes AKS
Continuer la lecture de « Les Virtual Nodes AKS »

Un Uptime SLA pour AKS

Aujourd’hui parlons d’une nouveauté plutôt attendue 🙂 Microsoft introduit un “uptime SLA” pour AKS pour garantir la disponibilité de l’API Server Kubernetes, le point d’entrée de toutes les sollicitations du cluster.

Cette possibilité se positionne en parallèle du déploiement classique d’AKS, que nous connaissons déja.

Kubernetes - Un Uptime SLA pour AKS

Le contrat de SLA garantit une durée de bon fonctionnement de 99,95 % pour le serveur d’API Kubernetes pour les clusters utilisant des zones de disponibilité Azure et de 99,9 % pour les clusters n’utilisant pas de zones de disponibilité.

Pour atteindre ce niveau de SLA, la plateforme utilise une réplication de nodes du master sur des availability set : des “zones” d’un datacenter qui garantissent :

  • Des mises à jour qui ne seront pas appliquées en même temps qu’une autre zone
  • Une alimentation électrique spécifique
  • Une gestion réseau spécifique

Le coût de cet option est d’environ (il varie suivant les régions) de 0.10$ par heure par cluster.

Un cluster AKS déployé sans cette option (comme actuellement donc) conserve son SLO de 99.5% !

Le tableau récapitulatif :

slaaks - Un Uptime SLA pour AKS
Pricing par région : https://azure.microsoft.com/fr-fr/pricing/details/kubernetes-service/

La disponibilité des nœuds, quand à elle, est couverte par le contrat SLA des machine virtuelle sur lesquelles s’exécutent les pods. Pour avoir toutes les infos sur cette gestion et réussir à mettre en oeuvre un cluster AKS hautement disponible, je vous renvoie à cet article : La résilience applicative avec AKS.

Disponibilité régionale :

Cette fonctionnalité est pour le moment disponible dans ces régions :

  • Australia East
  • Canada Central
  • East US
  • East US 2
  • South Central US
  • South East Asia
  • West US 2

Mise en oeuvre

Pour utiliser cette garantie de disponibilité, il faudra utiliser le paramètre --uptime-sla comme dans la commande ci-dessous, fournie par Microsoft :

az aks create --resource-group myResourceGroup --name myAKSCluster --uptime-sla --node-count 1 --generate-ssh-keys

Pour cela il faudra mettre à jour votre CLI en version 2.7 ! Attention, il n’est pas possible d’appliquer ou de retirer cette configuration à un cluster existant (mais ça devrait arriver) !

La différence se situe ici au niveau du SKU du cluster déployé :

  },
  "sku": {
    "name": "Basic",
    "tier": "Paid"
  },

A bientôt

Thomas

Conférence : CloudOuest 2020

Le line-up de l’événement CloudOuest à été rendu public cette semaine et j’ai la chance d’en faire parti !

highres 489120849 - Conférence : CloudOuest 2020

Comme présenté ici, cet événement à lieu le 18 juin et rassemblera des conférences sur les principaux cloud providers, Azure, AWS et GCP !

 J’aurais le plaisir d’y donner un talk :

DU DEVOPS MULTI CLOUD AVEC KUBERNETES ET TERRAFORM

index hero 300x258 - Conférence : CloudOuest 2020

Avec mes chers collègues, Yves et Sébastien nous présenterons la mise en oeuvre, à partir d’un projet .Net Core et de script Terraform, d’un pipeline d’intégration et déploiement continu avec Azure DevOps pour déployer une application dans un cluster Kubernetes sur Azure, AWS et GCP.

talk 1024x561 - Conférence : CloudOuest 2020

A bientôt !

Thomas